Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ? post thumbnail image

Bien que le prêt hypothécaire s’apparente au crédit amortissable classique, il occupe une place particulière dans la famille des crédits immobiliers. Pour les personnes qui ne s’y connaissent pas et qui veulent y recourir, cela constitue un sujet de lourde réflexion. C’est normal, car il a un principe et un fonctionnement spécifique avec des avantages et inconvénients.

Le prêt hypothécaire : principe

Par définition, le prêt hypothécaire est un crédit accordé à un emprunteur et qui est cautionné par un bien immobilier. En d’autres termes, il s’agit d’un prêt régi par une hypothèque. Il est encadré par la loi, car il nécessite un acte notarié.

Pour des particuliers, des collectivités ou des sociétés, le prêt hypothécaire est bien envisageable. La condition est que l’intéressé soit propriétaire du bien immobilier mis en gage. Ce dernier doit par ailleurs être un immeuble à usage d’habitation. Le prêt peut en outre porter sur plusieurs biens immobiliers de l’emprunteur.

En fonction de l’usage, on dénombre deux formes de prêt hypothécaire. D’une part, il y a le crédit d’acquisition classique. Il constitue une garantie au bénéfice. D’autre part, le crédit de trésorerie qui, malgré son objet, est un crédit à la consommation.

Qu'est-ce qu'un prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire : le fonctionnement

Pour obtenir un prêt hypothécaire, il faut généralement s’adresser aux banques ou aux organismes prêteurs. Le prêt sera ainsi accordé en échange de l’immeuble à mettre en gage. Son octroi implique un calendrier d’amortissement, une durée et un montant. En effet, le montant du prêt à concéder vaut 50 ou 70% de la valeur du bien à hypothéquer.

Parlant de sa durée, elle se situe entre 2 et 30 ans. Par ailleurs, son taux peut être fixe, modulable ou variable. Il peut être remboursé à court ou à long terme ou encore de façon anticipée. Cependant, si le prêt est remboursé en totalité, on effectue une main levée afin de mettre fin à l’hypothèque (Cet article ici, devrait vous intéresser).

Le prêt hypothécaire : les avantages

Contrairement à un crédit traditionnel, le prêt hypothécaire propose de nombreux avantages. En effet, il favorise l’accès à des emprunts de sommes élevées. Aussi, son temps de remboursement est généralement long. Il va au maximum, jusqu’à 30 ans.

En outre, il s’agit d’un prêt accessible à tout type de personnes. Bien qu’il faille obligatoirement être propriétaire du bien, il est accessible aussi bien au professionnel qu’au particulier.

De plus, c’est un procédé sécurisé. En effet, pour obtenir le prêt, le prêteur va établir au préalable un dossier. Ce dernier indique la capacité d’emprunt de l’emprunteur ainsi que sa capacité de remboursement. Le dossier précise aussi la valeur nette de l’immeuble mis en gage.

Le prêt hypothécaire : les limites

Même si le prêt hypothécaire présente de nombreux avantages, il n’est pas sans inconvénient. L’une des plus grandes limites du prêt hypothécaire est que le prêteur met en jeu la garantie en cas de défaut de paiement. Le prêteur procède simplement à la saisie de l’immeuble. Une vente s’en suit aux enchères afin que le prêteur soit remboursé.

De plus, c’est un prêt coûteux. Étant donné qu’il fait l’objet d’un acte notarié, il est nécessaire de prévoir les frais de notaire. Ils incluent souvent les droits d’enregistrement, les honoraires du notaire, les frais d’hypothèque et les frais divers.

En outre, le prêteur peut également demander des frais de provision ou de dossier.